À votre écoute au 04 72 39 06 88

ACHAT - VENTE - ESTIMATION - EXPERTISE
MONNAIES, BILLETS, TIMBRES

Mon panier
Aucun article

La collection ancienne de monnaies gauloises de la Côte Saint-Jean

lundi 01 août 2022
Monnaie gauloise

La monnaie gauloise

 


À partir des années 1950, les travaux de Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu ont marqué l'étude scientifique et historique de ces monnaies et sont encore à la base des recherches au début du XXIe siècle.

 

Au VIème siècle av J.-C., la monnaie fait son apparition en Gaule par la colonie grecque établie à Marseille qui frappe des oboles. Peu à peu, elle se propage parmi les peuples voisins. Au IIème siècle av. J.-C., le monnayage est développé et les peuples ayant des mines d'or, comme les Arvernes, frappent des statères qui sont aussi un moyen d'affirmer leur puissance et leur pouvoir. Au Ier siècle av. J.-C., les Parisii fabriquent leurs statères d'or au cheval. Chaque peuple gaulois était indépendant du point de vue du monnayage.


La monnaie typiquement gauloise fait son apparition au IVe siècle av. J.-C. et se développe sous l’effet du commerce et de mercenariat celte avec les Grecs. Le dessin de ces monnaies copie celui des Grecs, particulièrement la monnaie macédonienne sous Philippe II de Macédoine et son fils Alexandre le Grand.

 

 

La monnaie gauloise de la Côte Saint-Jean

 

 

Cet ouvrage présente la collection de monnaies gauloises collectées par l’abbé Merciol aux alentours de la Côte Saint-Jean, près de Moyenvic en Moselle, et conservée dans les réserves du Musée de la Cour d'or de Metz.
Le fond numismatique celtique du musée de La Cour d’Or - Eurométropole de Metz est constitué majoritairement de deux belles anciennes collections acquises à la fin du XIX siècle.

 

Ce troisième volume des Mémoires des réserves est dédié à celle de l’abbé Merciol, dont les monnaies sont issues de ses recherches conduites sur le site archéologique de la Côte Saint-Jean à Moyenvic (Moselle). Au fil des années, la perte d’informations sur ces recherches a provoqué la nécessité de réaliser la vérification de cette collection, dont les exemplaires constituent le témoignage précieux d’une occupation laténienne sur ce site de hauteur médiomatrique.


Après un état des lieux de la collection, puis d’un rapport des exemplaires conservés au musée, l’œuvre montre une analyse numismatique de la Côte Saint-Jean. Il expose plus particulièrement une étude typologique du potin au sanglier-enseigne qui représente plus des trois quarts de la collection. Cette monnaie gauloise détient nombreuses variantes et est présente en milliers d’exemplaires dans le nord de la Gaule. Elle forme l’essentiel du trafic monétaire au sein de la cité des Médiomatriques. Plus qu’une simple analyse numismatique, ce nouveau bilan sur les potins au sanglier-enseigne met en évidence une spécificité de notre territoire.

 

 

Références du livre :

 

  • La collection ancienne de monnaies gauloises de la Côte Saint-Jean
  • Philippe Brunella Julien Trapp (Auteur) Paru le 5 février 2022 Etude (broché)
  • Editeur :     Silvana Editoriale
  • Collection : Tresors Des Reserves

 

Nous vous recommandons
Laisser un commentaire
Envoyer
L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter